La lettre aux actionnaires d’Air Liquide

3 Questions

Trois questions à Séverine Lepic, Responsable du Programme Innovation CO2 chez Air Liquide

Qu’est-ce qui fait du CO2 une molécule essentielle ?
Le CO2 est naturellement présent dans l’atmosphère. Sans cette molécule, la température moyenne sur Terre se situerait au-dessous de 0 °C, ce qui modifierait toute la vie sur notre planète. Le CO2 est aussi indispensable à la croissance des végétaux via le procédé de photosynthèse. Suite à la révolution industrielle, le cycle naturel du CO2 sur Terre – entre l’atmosphère, les sols et les océans – a été perturbé par les activités humaines qui génèrent du carbone relâché dans l’atmosphère sous forme de CO2 . La concentration de CO2 dans l’air a ainsi très fortement augmenté, contribuant au phénomène de « réchauffement climatique ». Ce n’est donc pas le CO2 en tant que tel qui est nocif mais l’augmentation de sa concentration dans l’atmosphère depuis la révolution industrielle.

Quel est le potentiel de cette molécule pour Air Liquide ?
Le CO2 représente un marché à fort potentiel de développement. Le Groupe récupère le CO2 issu de procédés industriels pour le valoriser à destination d’applications agro-alimentaires : la surgélation et la conservation des aliments comme la salade en sachet par exemple. Le Groupe fournit aussi du CO2 aux fabricants de boissons et à la restauration pour gazéifier et distribuer les eaux, bières et sodas. Le marché est très important : près de 200 milliards de litres de boissons gazeuses sont vendus chaque année.

Est-ce qu’Air Liquide contribue à réduire les émissions de CO2 ?
Le Groupe est activement engagé pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique. Air Liquide contribue à la réduction des émissions de CO2 en diminuant le contenu carbone de ses produits et services et en augmentant l’efficacité énergétique de ses opérations ainsi que de celles de ses clients. En 2015, Air Liquide a inauguré le procédé Cryocap™, qui permet de récupérer le CO2 émis lors de la production d’hydrogène par reformage de gaz naturel, grâce à une nouvelle technologie cryogénique. Cette innovation de premier ordre, développée par les ingénieurs du Groupe, permet de valoriser 100 000 tonnes de CO2 par an sur le site Air Liquide de Port-Jérôme. Autre application innovante, Air Liquide a lancé, en partenariat avec la start-up américaine Solidia Technologies®, un nouvel équipement d’injection de CO2 pour le béton qui permet d’abaisser son temps de durcisse­ment et de réduire la consommation d’eau. Au final, une empreinte environne­mentale réduite de 70 % pour la chaîne de production du béton préfabriqué.

Découvrez la technologie Cryocap™ en vidéo


Back to top
Le cours de l'action109.90
    a- A+