La lettre aux actionnaires d’Air Liquide

3 Questions

Trois questions au Dr Bruno Mauvais, Directeur Marketing Respiratoire Air Liquide Santé

À travers le monde, 5 à 8 % de la population adulte souffre du syndrome d’apnées du sommeil (SAS). Pour traiter cette pathologie courante et encore méconnue, Air Liquide développe une expertise technologique mais aussi une relation privilégiée avec le patient, et propose un service complet d’accompagnement de ce dernier. Explications du Dr Bruno Mauvais, Directeur Marketing Respiratoire Air Liquide Santé.

Quel est le traitement proposé dans les cas de SAS ?
La référence pour l’apnée du sommeil est le traitement nocturne par ventilation en pression positive continue (PPC). Un appareillage génère un flux d’air constant sous pression délivré par un masque qui maintient ouvertes les voies respiratoires et évite les apnées. Ce traitement quotidien est efficace mais contraignant, un patient sur deux l’abandonne spontanément au bout de quelques semaines. Les prestataires de santé à domicile, comme Air Liquide, jouent donc un rôle primordial dans le succès du traitement.

Comment Air Liquide accompagne-t-il les patients apnéiques ?
Dès la prescription médicale, les équipes d’Air Liquide mettent à disposition des patients le matériel médical. La qualité et la sécurité des PPC sont garanties par notre laboratoire d’évaluation, par des procédures de maintenance, de nettoyage et de désinfection extrêmement rigoureuses. Grâce à leur proximité attentive et aux outils d’éducation élaborés avec des médecins experts, nos collaborateurs écoutent chaque patient, l’informent et s’assurent du bon déroulé de son traitement. Air Liquide propose un programme d’accompagnement renforcé au cours du premier mois ; dans certains pays, un infirmier appelle régulièrement le patient pour recueillir sa perception et renforcer sa motivation à suivre son traitement.

Quelles sont les solutions que développe Air Liquide pour optimiser le traitement ?
L’observance est l’une des clefs de l’efficacité. Avec le programme d’accompagnement renforcé d’Air Liquide, cette observance est bonne chez 9 patients sur 10 au bout de quelques semaines. Air Liquide a également mis au point un dispositif de télésuivi innovant, Nowapi, qui permet d’adapter l’accompagnement aux besoins du patient en temps réel. Sa première application à grande échelle est en cours en France.

Back to top
Le cours de l'action111.90
    a- A+